Article presse (press article) apparu dans Collaboratif Infos (http://www.collaboratif-info.fr) le 29 mai 2012, par Olivier Roberget

 

Devenir une organisation apprenante en développant le partage de connaissances. Sodexo se fixe un objectif ambitieux surtout lorsqu'il s'agit de l'appliquer à un groupe comptant plus de 400 000 employés, implanté dans 80 pays.

La mise en place d'un outil n'est pas anecdotique dans la réalisation de ce projet, comme l'a vérifié Gabriele Maltinti, directeur du groupe Knowledge Management and Sharing de Sodexo.

« Nous avions commencé par mener des actions d'évangélisation sur la gestion des connaissances et l'intérêt de partager », se rappelle-t-il. Sans aucun outil pour le mettre en pratique, le message tombait à plat.

De toute façon, une partie des employés avait déjà pris les devants. Parmi les 66 000 employés dotés d'une poste informatique, 3 500 avaient rejoint Yammer et s'échangeaient des informations parfois confidentielles. Sodexo a donc décidé de déployer son propre réseau social

 

Un groupe d'utilisateurs participe au choix de l'outil

Dans un premier temps, 11 solutions ont été présélectionnées : celles qui étaient utilisées au sein de la société et celles distinguées par les cabinets Gartner et Forrester. Un gage de sécurité pour la DSI qui voulait s'assurer que la solution retenue soit compatible avec un déploiement à l'international.

Après la phase de pré-étude, 4 solutions ont été retenues et des scénarios ont été définis et proposés à un groupe pilote constitué de de 100 personnes, dont 60 utilisateurs. A l'issue des votes, c'est le réseau social de Jive qui a été retenu.

 

Sodexo ne s'est pas attardé sur les spécifications fonctionnelles. Elles ne sont pas différentiantes puisque les solutions évoluent rapidement et que les éditeurs se copient entre eux. En revanche, la simplicité d'usage (avec l'objectif 0 formation), les capacités de personnalisation, l'intégration aux applications internes et externes, le ressenti des utilisateurs ont été déterminants dans le choix.

L'année dernière, Saint-Gobain, qui témoignait lors de JiveLive Tour, était arrivé à la même conclusion, après avoir mené une étude fonctionnelle poussée contenant 300 critères. (voir à ce sujet Saint-Gobain, pionnier dans l'adoption de Jive, livre ses bonnes pratiques)

 

Un déploiement progressif et contrôlé

Si Sodexo voit grand, il a décidé de commencer petit en outillant des communautés qui avaient été identifiées, indépendamment de l'origine géographique de leurs membres ou de leurs départements de rattachement.

L'entreprise a commencé par identifier les Community Managers – rebaptisés Network Managers pour éviter la confusion avec les personnes en charge de l'animation sur les réseaux grand public -  les plus populaires sur Yammer.

Quant à la création de nouvelles communautés, elle nécessite d'effectuer une demande auprès du groupe Knowledge Management and Sharing. « Nous avons décidé de contrôler la création de communauté dans la phase initiale pour les accompagner », déclare Gabriele Maltinti. C'est l'occasion d'amener les Network Managers à formaliser leurs attentes et moyens à mettre en oeuvre.

 

Une interface mobile à venir

Rapidement, l'entreprise a été amenée à baptiser son réseau social car les utilisateurs commençaient à l'appeler Jive. Ce qui le réduisait à la seule dimension de l'outil alors que l'ambition de Sodexo est de promouvoir de nouvelles façons de travailler.

Il s'appelle finalement Cloud9, un nom court, évocateur pour les anglophones. En français, il renvoie à la notion de 7e ciel. Tout un programme !

Les premiers retours sur le ressenti de la solution sont positfs surtout de la part des Network Managers. L'un des motifs de satisfaction de l'équipe Knowledge Management and Sharing tient au fait que le réseau social n'est pas vu comme un nouvel outil. L'intégration avec l'intranet n'est pas finalisée, mais ce dernier constitue le point d'accès à Cloud9.

Le prochain enjeu consiste à déployer l'interface mobile qui devrait permettre d'embarquer les dirigeants de la société pour lesquels un programme de coaching sera proposé.

 

 

Les points clés du projet Cloud9

Objet

• Encourager la collaboration et le partage de connaissances pour devenir une organisation apprenante.

Solution retenue

• Le réseau social Jive en version Saas pour des raisons de rapidité de déploiement dans les pays.

Prestataires

• Logica Business Consulting choisi pour sa connaissance de Jive.

Calendrier du projet

Janvier 2012 : ouverture de Cloud9